Le CADEV est une organisation associative d’envergure panafricaine spécialisée dans le plaidoyer pour la prise en compte du droit comme instrument de développement économique et social des États, le développement de la fonction juridique en entreprise, l’accompagnement des acteurs publics et privés à travers le renforcement des capacités opérationnelles et la sécurisation juridictionnelle des relations contractuelles.

L’étendue de notre territoire d’intervention, la diversité des acteurs impliqués dans nos programmes et le caractère transversal des volets développés font que le CADEV s’est très rapidement positionné comme l’un des principaux réseaux de juristes de l’espace OHADA.

Le CADEV évolue grâce à une équipe jeune, dévouée et toujours disposée à se mettre à l’épreuve, qui a l’avantage de pouvoir compter sur un faisceau d’’experts et de points focaux convaincus du bien-fondé de nos actions, et qui se recrutent dans toute l’Afrique et au-delà.

Notre vision

Faire de la fonction juridique une fonction stratégique et créatrice de valeur.

Nos valeurs

  • Créativité
  • Intégrité
  • Professionnalisme
  • Ouverture sur l’Afrique.

Nos missions

  • Promouvoir la fonction juridique parmi les autres fonctions opérationnelles au sein des organisations, par la valorisation du rôle et de l’image tant des juristes-employés que des juristes-prestataires ;
  • Renforcer les compétences techniques et professionnelles des juristes de toute spécialité (juristes d’entreprises, conseils juridiques, avocats, notaires, huissiers de justice, arbitres, médiateurs, etc.) ;
  • Aider les jeunes diplômés des universités locales et étrangères à se former aux métiers de juriste et contribuer à leur accès à la vie active ;
  • Développer des mécanismes de règlement alternatif des litiges d’affaires pour une plus grande sécurité juridique des relations contractuelles ;
  • Mener des actions de plaidoyer sur la fonction économique et sociale du droit en Afrique ;
  • Assurer la formation juridique et civique des acteurs ruraux et des femmes pour un meilleur développement humain de ces groupes vulnérables.